Casquette : comment ce couvre-chef original a su se placer dans la mode du streetwear ?

La casquette a gagné peu à peu ses galons dans la mode au fil des années. En effet, s’il faut analyser l’historique de cet accessoire de la tendance streetwear, il faut remonter le temps à ses origines mêmes.

Les origines de la casquette comme accessoire de mode

L’histoire de la casquette remonte à la fin des années 80, lorsque des marques de vêtements comme Cross Colors, Tommy Hilfiger et Nautica tenaient le fil conducteur de la mode sportswear. Elles ont toutes joué un rôle dans la conception des vêtements à la fois un peu urbains et sportifs tels que les salopettes, les parkas ou encore les rugbywear qui seront retravaillés quelques années plus tard par d’autres marques comme Marc Jacobs.

Le snapback n’a pas par exemple toujours connu des beaux jours à cause de l’évolution de la tendance par rapport à cet accessoire de la mode urbaine. Ralph Lauren était la marque qui a défendu la silhouette sportive de la casquette de baseball, un design qui se vantait d’une construction simple et discrète. Sa couronne en coton uni arborait un logo brodé et était reliée par une sangle ou une languette réglable à l’arrière. Depuis sa sortie, ce design est rapidement devenu le modèle des casquettes à venir et a même donné naissance à d’autres formes comme les casquettes sans visière streetwear d’aujourd’hui.

La casquette comme symbole d’une sous-culture

Outre-Atlantique, la culture hip-hop était florissante à la fin des années 80. Au début des années 90, les New-Yorkais avaient dans leur garde-robe des vêtements de grands créateurs. Ralph Lauren, avec son nom établi, ses prix élevés et son public cible, n’a pas fait exception à cette règle. Puis, la marque a rapidement gagné du terrain parmi la communauté hip-hop, car beaucoup étaient attirés par les couleurs vives et les designs sportwear très confortables de ses vêtements, et surtout, de sa casquette à visière brodée du logo. On peut se rappeler de quelques groupes comme Raekwon et Ghostface Killah s’habillaient de la tête aux pieds en produits Ralph Lauren, avec une casquette streetwear de la même marque sur la tête.

En Europe, la casquette sportive a également été adoptée dans diverses sous-cultures, en particulier celle associée au casual. Typique du hooliganisme, le casual est une sous-culture originaire du Royaume-Uni du début des années 80 et la casquette sportwear est rapidement devenue un accessoire indispensable du streetwear. Le lien intrinsèque entre les vêtements de sport et les sous-cultures s’est depuis perpétué jusqu’à aujourd’hui. En effet, les créatifs de tous les domaines (musique, art, mode) adoptent la casquette dans leur tenue de tous les jours.

La casquette resurgit dans les tendances modernes

La réémergence de la tendance des vêtements de sport dans les années 90 a permis à de nombreuses nouvelles marques de jouer avec la casquette pour en faire un accessoire streetwear inconditionnel. Les années 90 étant considérées comme un point de référence pour la mode d’aujourd’hui, l’accent est mis sur le minimalisme. La formule est de faire moins pour avoir plus de succès. Les styles sont également poussés à l’aide d’Internet. Des plateformes comme Facebook et Instagram accélèrent la progression de la casquette streetwear grâce aux célébrités qui la portent avec un style vestimentaire décontracté.

Plus d'articles de Mon Shopping Facile

Les saveurs de e-liquide au choix pour apprécier vos moments de vape

Pour s’adapter facilement et rapidement à la cigarette électronique, il est important...
Lire la suite