L’aviculture en France

Les ménages français semblent séduits par l’idée d’installer un poulailler à la maison ! Et pour cause, la France est l’un des premiers consommateurs européens d’œufs frais. En 2013, la consommation moyenne d’œuf par habitant en France était estimée à plus de 216 œufs par an. Cette performance s’explique par une question de goût, mais aussi et surtout par une filière avicole particulièrement performante qui tire profit de la tradition française de l’élevage de poules dans l’industrie mais aussi de façon artisanale, dans le jardin. Si la filière avicole est aujourd’hui loin des performances record de 2013, l’étude « La compétitivité de la filière de chair française : entre doutes et espoirs » réalisée par Vincent Chatellier (INRA), Pascale Magdelaine (ITAVI) et Yves Trégaro (FranceAgriMer) estime que le meilleur reste à venir pour nos éleveurs.

Le poulailler de jardin : un modèle pour un avenir vert

Au-delà de son intérêt économique qui consiste à réaliser l’autosuffisance des foyers en œufs frais (par l’élevage de poules), en laitages (par l’élevage de vaches) ou encore en fruits et légumes par les potagers et les arbres fruitiers, cet engouement du grand public pour le jardinage et les activités agricoles de petite envergure constitue un signe encourageant pour l’avenir. En effet, de plus en plus de ménages, même les plus urbains, optent pour l’installation d’un petit poulailler dans leur jardin pour élever des poules pondeuses, allant jusqu’à fabriquer un poulailler eux-mêmes avec tous ses accessoires, de l’abreuvoir au pondoir en passant par les trappes, les rampes coulissantes, les mangeoires ou encore les perchoirs. Aujourd’hui, le matériel d’élevage est à la portée de tous. Il est possible de se procurer tout ce qu’il faut sur internet en un simple clic. Pour l’installation d’un poulailler en kit par exemple, on peut tout simplement s’aider des vidéos des éleveurs professionnels sur YouTube qui n’hésitent pas à apporter leur expérience et leurs petits trucs et astuces pour vous aider.

Et si vous vous y mettiez ?

Rien de plus simple ! Sacrifiez un petit week-end et mettez en place le parcours de vos gallinacées avant qu’elles n’arrivent ! La construction de poulailler est l’affaire de quelques heures. Son coût ? Trois fois rien si vous êtes débrouillard et un peu bricoleur ! Récupérer des palettes de bois auprès des entreprises, des grandes surfaces ou des usines locales et le tour est joué !

Plus d'articles de Mon Shopping Facile

A la decouverte de la cascade de Khe Lanh

En allant à une petite cascade nommée Khe Lanh située seulement à...
Lire la suite