Ouvrir une franchise automobile : 4 choses à savoir

Si vous êtes passionnés par l’automobile et que vous souhaitez vous lancer dans le domaine, ouvrir une franchise demeure une excellente option. Ceci vous permettra de bénéficier de la notoriété d’une grande enseigne et de réaliser de multiples activités. Mais avant de vous y engager, retrouvez dans cet article 4 informations essentielles à retenir.

Trouver le meilleur réseau pour sa franchise

Vous le savez sans doute déjà : une franchise doit se rattacher à une enseigne d’un niveau supérieur. À l’ouverture de votre petite entreprise, vous devez donc intégrer le réseau qui vous convient afin de profiter de divers avantages. Vous devez notamment privilégier une société qui suit les changements permanents de l’automobile. Dans ce sens, le meilleur choix reste Delko, un franchiseur qui vous accompagne.

Avec ce réseau, vous bénéficierez de deux atouts clés à savoir :

  • La notoriété : une grande enseigne vous aidera à asseoir votre propre réputation dans le secteur de l’automobile ;
  • La capacité d’innovation : vous pourrez vous servir de votre réseau pour définir votre stratégie de communication et les techniques à employer.

Rechercher le bon local pour sa franchise

La réussite et le développement de votre franchise automobile dépendront en grande partie de votre local. En effet, ce dernier représente la vitrine de votre petite entreprise. Par conséquent, il doit refléter vos ambitions et vos qualités. Pour trouver le bon local, voici quelques idées :

  • Misez sur un local avec une grande surface (un espace minimal de 450 m² demeure l’idéal) ;
  • Optez pour un local capable d’accueillir des professionnels formés aux techniques d’entretien et de maintenance des installations technologiques automobiles ;
  • Réservez une partie « magasin » pour proposer des pièces techniques et des pièces d’agrément ;
  • Choisissez un local qui respecte les exigences en matière de réglementation (notamment une obligation de couverture et la présence d’une zone de contrôle) ;
  • Assurez-vous que le local jouit d’une bonne visibilité (dans une sortie d’agglomération ou une zone d’activité de périphérie).

Penser au budget pour l’ouverture de la franchise

Comme pour la création de toute entreprise, l’argent demeure un élément incontournable. C’est lui qui vous permettra de vous installer et d’offrir vos premiers services. Avant donc de passer à la phase active de l’ouverture de votre franchise automobile, pensez à l’investissement. Ce dernier vous servira pour les besoins de base tels que :

  • L’achat ou la location du local de la franchise ;
  • L’acquisition des équipements clés (les appareils de diagnostic, les remorques, le matériel de dépannage, les stations de décalaminage à hydrogène, etc.) ;
  • L’installation des principaux dispositifs de contrôle.

S’occuper de la création de la structure juridique

Pour l’ouverture de votre franchise automobile, vous devez définir votre statut juridique. En France, vous disposez du choix entre deux catégories : les statuts individuels et les statuts sociétaires.

En optant pour une entreprise individuelle, vous bénéficierez de la simplicité des formalités. De même, vous resterez le seul maitre de votre structure et vous paierez des redevances fiscales moins importantes. Cependant, le manque de distinction entre votre patrimoine personnel et celui de l’entreprise constitue un gros risque.

Par contre, lorsque vous possédez un investissement initial compris entre 250 000 € et 400 000 €, vous pouvez choisir le statut juridique de société traditionnelle (SARL, SAS, SA). Ceci vous garantit aussi de multiples avantages. Mais la dernière décision vous revient.

Plus d'articles de Mon Shopping Facile
Quels sont les avantages d’un fauteuil massant ?
Les fauteuils massants ont fait leur apparition dans les années 80. Leur...
Lire la suite